Nouveaux statuts SFU et nouveau président SFU à l’AG du 16 février 2017

La Société française des urbanistes affirme ses objectifs fondamentaux et simplifie son organisation dans ses statuts modifiés, votés le jeudi 16 février 2017.

 

  • La SFU réaffirme l’étendue de l’urbanisme et la diversité des urbanistes,
  • Elle souligne que la qualification par l’OPQU est actuellement le critère principal de reconnaissance de la qualité d’urbaniste, reconnaissance par l’expérience professionnelle et la formation.
  • Elle ouvre aussi son collège des sociétaires à d’autres urbanistes, en particulier les chercheurs.
  • L’association ouvre de façon plus large et plus simple sa réflexion sur l’urbanisme et l’admission en son sein à des associés non urbanistes et à des partenaires personnes morales.
  • La SFU réaffirme en préambule la base éthique de sa réflexion sur l’urbanisme.
  • Il est rappelé que ces principes sont en cohérence avec ceux du Conseil européen des urbanistes (ECTP-CEU) dont la SFU est membre fondateur.

 

A l’Assemblée générale annuelle le même jour, la SFU rappelait ses actions nationales, régionales et internationales, les débats avec ses partenaires associatifs et universitaires, les récentes démarches communes de l’OPQU, de la SFU et de l’APERAU, leur participation conjointe à l’Institut de la ville durable, leurs travaux avec le Conseil européen des urbanistes, le nouveau site internet de la SFU, et évoquait les travaux futurs. La Biennale des villes, organisée par ECTP-CEU fin juin à plaine commune prolongera les thèmes abordés en 2016 aux JMU de la SFU. Et dans deux ans, en 2019, une grande rencontre entre l’histoire et l’actualité de l’urbanisme est proposée à l’occasion des cent ans de la loi Cornudet. Cette perspective pourra dès à présent structurer tout un pan de nos travaux.

Le 16 février 2017, la SFU choisit un nouveau CA, un nouveau bureau et un nouveau président, Bruno Feracci, urbaniste qualifié par l’OPQU, architecte, délégué régional du Nord-Pas de Calais-Picardie et précedemment secrétaire général de la SFU.

(Originalité éminemment démocratique que partagent peu d’associations : A la SFU, les élections ont lieu tous les ans et le président est élu cinq fois maximum)

Dans la rubrique « échanges associatifs » de l’espace adhérent, les membres de la SFU peuvent prendre connaissance début mars des comptes rendus de ces deux AG, et du CA qui suivit. Le rapport moral, le rapport d’activités, le nouvel exécutif et les nouveaux statuts seront rendus publics dès leur approbation pour publication.

Tags

top