Charte des villes CEU

NOUVELLE CHARTE D’ATHÈNE 2003

La version finale de la Nouvelle Charte d’Athène 2003, publiée par le CEU/ECTP, propose une vision partagée sur le futur des villes européennes : un document de référence à destination des urbanistes professionnels.

LA CHARTE

Le Conseil Européen des Urbanistes (CEU) est convaincu qu’au cours du XXIème siècle, l’Europe progressera vers l’intégration. Dans cette perspective, le CEU présente une vision partagée et largement collective sur le futur des villes européennes, comme fondement de la « Nouvelle Charte d’Athènes 2003 » (partie A). Il s’agit de la vision d’un réseau de Villes qui :

  • conserveront la richesse culturelle et la diversité, qui résultent de leur longue histoire;
  • deviendront liés entre elles par une multitude de réseaux, pleins de contenu et fonctions utiles;
  • resteront créatives et compétitives, mais rechercheront, en même temps, la complémentarité et la coopération;
  • contribueront de manière décisive au bien-être de leurs habitants et plus généralement, à plus d’aise pour tous ceux qui les utilisent.

La vision qui fonde la Nouvelle Charte d’Athènes 2003, est complétée (partie B) par:

  • dix thèmes dominants pour les villes de demain;
  • une brève référence aux principales questions et défis qui affectent les villes au début du XXIème siècle;
  • les engagements que prennent les urbanistes pour mettre en oeuvre cette Vision.

La Nouvelle Charte d’Athènes 2003 est surtout adressée aux urbanistes professionnels qui travaillent en Europe et à ceux qui s’intéressent à leur travail, afin de les orienter dans leurs actions pour configurer les villes d’Europe au fil du temps en villes cohérentes à tous niveaux dans tous les domaines.

La « Charte pour l’urbanisme des villes du XXIe siècle » a d’abord été publiée en avril 1998. Sa publication française, élaborée par la SFU au sein du Conseil Européen des Urbanistes (European Council of Town Planners), affirmait le rôle et la responsabilité de la profession d’urbaniste. Cette charte était établie à destination du grand public, des associations d’habitants, des associations professionnelles et des collectivités territoriales. (SAVOIR PLUS). Ce travail accompli s’est pousuivi dans la démarche de révision réalisée par le Conseil Européen des Urbanistes pour aboutir a la publication d’un nouveau texte en novembre 2003, adressé cette fois, aux urbanistes professionnels.

Notons que le CEU a intitulé ce document « Nouvelle Charte d’Athènes ». La SFU, qui a contribué pour la France à la rédaction de ce dernier document, lui préfère toujours le titre de « Charte pour l’urbanisme des villes du XXIème siècle » ou « Charte de Lisbonne » à seule fin d’éviter la confusion avec la célèbre « Charte d’Athènes », publiée la première fois en 1942, dont le caractère messianique ne prenait en compte ni analyse sociologique ni besoins ou avis de la population.

Tags

top