JMU 2005 Marseille Développement durable: Préoccupations locales et globales

Les enjeux d’aménagement et de développement durable sont des préoccupations locales et globales.
La vision du devenir de la ville et des territoires, est pour les urbanistes résolument porteuse d’espoir et d’humanisme.
Ces valeurs, collectivités territoriales, services de l’Etat, entreprises, société civile, de mieux en mieux les partagent.
Mais qu’en est-il de la réalité du monde ?
« Un logement pour tous », est-il possible, lorsque le foncier brûle ?
« Une meilleure gestion des ressources de la planète » est-elle réelle, alors que les énergies renouvelables demeurent si marginales ?
«Vivre autrement nos déplacements », est-ce utopique ?
« Entre abondance et rareté », nous vivons ce paradoxe, ballottés, entre nos intérêts particuliers et collectifs.
La réalité est que « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs… Le constat est là, mais nos comportements évoluent peu.
Comment y parvenir ? Quels « rêves de ville » pouvons-nous imaginer ?
En quoi les professionnels peuvent-ils éclairer et appuyer les nécessaires évolutions de la cité ?

WORLD TOWN PLANNING DAY (WTPD)
8th to the 10th of november 2005 MARSEILLE
“Between abundance and rarity”

Les journées Mondiales d’Urbanisme (JMU) se déroulaient en 2005, en France, à Marseille, à l’Alcazar et à l’Hôtel de la Région Provence Côte d’Azur.
La problématique choisie était : « Entre abondance et rareté, vers une ville durable ».
Ces journées d’échanges se sont terminées par une déclaration commune rédigée sous la forme d’un engagement des urbanistes à partir de trois axes : bâtir un nouveau contrat social, répondre au défi climatique et agir sur nos types de déplacement.

top