Invité à imaginer la ville de demain, dans le cadre de l’émission « Allo la Lune, ici la Terre » diffusée le 18 avril dernier sur la radio Carbone Zéro, Laurent Vigneau a rappelé l’utilité d’une société savante comme la SFU pour capitaliser sur les expériences et enseignements du passé. Il a délivré le message rassurant selon lequel l’humanité confrontée à de nouveaux défis a toujours su fabriquer la ville différemment pour y répondre.

Laurent Vigneau a évoqué quelques pistes de réflexion telles que le programme de recherche d’ARTELIA intitulé « (H)auteurs de Villes ». Cette étude préconise de mieux profiter des espaces aériens des villes pour désengorger le sol et le sous-sol qui pourraient ainsi être davantage mis à profit pour aérer et végétaliser nos cités.

Après avoir défendu le rôle de l’urbaniste qui mobilise l’intelligence collective autour des projets urbains, le coprésident de la SFU a plaidé pour un large recours à des démarches low-tech, plus économes en ressources, et souhaité que l’on retrouve l’agilité qui permettait, autrefois, de transformer la ville plus rapidement.

L’émission est accessible ici :http://Comment adapter nos villes et territoires au changement climatique ? (carbonezero-laradio.fr)