Une brève relation de l’Assemblée Générale 2024 de la SFU

Un programme de travail pour l’année 2024 et un nouveau Conseil d’administration

Dix-sept membres de l’association ont répondu présents à l’invitation à l’Assemblée générale 2024 de la Société Française des Urbanistes. Pour l’occasion le Pavillon de l’Arsenal à Paris nous accueillait dans la « salle de la verrière ». Cette participation est sans doute insuffisante, mais c’est un peu plus que les années précédentes, ce qui a réjoui les « anciens » d’autant que parmi les présents on comptait plusieurs figures nouvelles qui augurent heureusement d’un renouvellement des membres de notre association.
Vingt huit membres avaient envoyé un pouvoir. Seuls vingt-six ont pu être retenus : deux mandants n’étaient en effet pas à jour de leur cotisation. Avec quarante et un « présents ou représentés », selon la terminologie en usage, le quorum était atteint et l’Assemblée générale a pu se tenir conformément aux prescriptions édictées dans nos statuts.
Nos adhérents pourront prendre connaissance du compte-rendu de l’Assemblée générale, dans l’espace qui leur est dédié sur notre site, dès qu’il aura été approuvé par le nouveau Conseil d’administration. On peut d’ores et déjà annoncer que si Dominique Lancrenon n’a pas souhaité se représenter à la présidence, très occupée qu’elle est par ses nouvelles fonctions au sein de la Commission Nationale du Débat Public, Laurent Vigneau qui sollicitait un nouveau mandat de président a été reconduit à l’unanimité, tandis que Chantal Guillet , qui se présentait en tant que co-présidente a vu sa candidature approuvée avec la même unanimité. Enfin, si Bernard Coudert, après que l’AG a donné quitus de son rapport financier de l’année écoulée, conserve le poste de Trésorier, c’est une nouvelle sociétaire, Céline Tixier, à qui échoit la responsabilité du Secrétariat général. Les délégations particulières des autres administrateurs élus (international, représentation de la SFU au Conseil Européen des Urbanistes (ECTP-CEU), à l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU), communication, conservation des archives, etc.) seront définies lors de la prochaine réunion du Conseil d’administration qui devrait intervenir début mars. Cette réunion conduira en outre à établir le programme d’action détaillé de l’année (Rendez-vous de la SFU, ateliers thématiques, Journée Mondiale de l’Urbanisme, etc.) à partir des recommandations et suggestions formulées pendant l’Assemblée.
On pourra commencer à déguster ce programme dès le 7 mars lors d’un Rendez-vous de la SFU avec Dominique Lancrenon, qui nous interpellera à propos de l’aménagement du littoral. Toutes précisions sur cet événement à découvrir ici très prochainement…

Une visite très suivie

Si certains des présents n’ont pas pu participer à la visite du secteur Seine Rive gauche qui s’est tenue l’après-midi, d’autres nous ont rejoints pour la circonstance. Aurélie Chansard chargée d’opération à la SEMAPA, aménageur du secteur et de 6 autres opérations sur le territoire parisien, a présenté de façon très complète la transformation du site menée depuis trente ans.

Laurent Vigneau et Fabrice d’Orso nous ont ensuite conduit à travers le quartier pour nous en faire découvrir toute la complexité comme les subtilités utilisées notamment pour gérer les contraintes topographiques d’une opération réalisée pour une grande partie en couverture du faisceau de voies ferrées de la gare d’Austerlitz dans sa moitié sud, tandis qu’elle vient se poser sur les quais de Seine dans sa moitié nord.
Une présentation plus complète de cette visite vous est proposée dans un précédent article. Pour en prendre connaissance, c’est ici.

La nouvelle Secrétaire générale (au premier plan) et l’ancienne, élue co-présidente

Une visite objet de  discussions fréquentes et passionnées

A l’issue de la journée, tous les participants sont convenus que l’Assemblée générale présageait une année 2024 bien remplie par des actions diverses auxquelles tous les membres de la SFU sont invités à s’associer.